Théâtre contemporain

À partir de 15 ans

Langue française

Première à Avignon

Accès PMR

Climatisation

Gradins

Fauteuils

Le procès Eichmann à Jérusalem

Durée : 1h20
du 7 au 30 July - Relâches : 13, 20, 27 July

à 19h00

HALLES (THÉÂTRE DES)

Réservations

+33 (0)4 32 76 24 51

  • Abonné15 €
  • Plein tarif22 €
  • Réduit (Carte off, -26 ans) 15 €
  • Jeune abonné.e 12/25 ans - 25/31 juillet 13 €

Moyens de paiement acceptés

        


Lieu

HALLES (THÉÂTRE DES)

Rue du Roi René
84000 - Avignon

Nom de la salle : Chapelle
Nombre de places : 47

Localiser sur la carte

Résumé du spectacle

En 1961, à Jérusalem, Joseph Kessel, romancier et journaliste, écrit pour le journal France-Soir au fil des journées du procès d’Adolf Eichmann, l'organisateur de la «solution finale ».
Un spectacle pour que la mémoire ne disparaisse pas, pour que notre rationalité continue de s’interroger sur l’inimaginable, sur l’horreur absolue, et aussi, de façon presque plus terrible encore, sur « l’humanité » du mal.
Aucune « reconstitution » réaliste sur scène : le bureau de Kessel, mais surtout la cage de verre dans laquelle « l’araignée Eichmann » se débat ou se terre.
Les faits sont regardés et décrits par un homme dont les origines rendent ce pan de l’histoire insupportablement proche, par un journaliste dont l’hypersensibilité les rend palpables, par un homme de lettres dont l’écriture est une tempête plus ou moins proche, plus ou moins sonore.
Kessel raconte les « personnages » et chaque spectateur peut alors
entendre « en creux » son ressenti et ses interrogations sur chacun d'eux.


Auteur

D'après Joseph Kessel

Interprètes / Intervenants

  • Metteur en scène : Ivan Morane
  • Interprète(s) : Ivan Morane
  • Régisseuse : Claire Boynard


Compagnie Ivan MoraneL-R-20-5495

Coproduction : Le Parvis, scène nationale de Tarbes-Pyrénées
Coréalisation : Théâtre des Halles

La Compagnie Ivan Morane a été crée en 1982. Elle a fusionné avec l'association Réalités en 2010.
Elle a crée "La Chute" d'après Camus à Avignon en 2014 (qui a tourné jusqu'en 2019) au Théâtre du Chêne Noir, et y a repris la même année et dans le même théâtre "Faire danser les alligators sur la flûte de pan" avec Denis Lavant d'après la correspondance de Céline adaptée par Émile Brami. Deux mises en scène d'Ivan Morane (Molière 2015).
"Le procès Eichmann à Jérusalem" a reçu le soutien de la Fondation Rothschild, de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et de la SPEDIDAM, l’aide au mécénat de Baudin-Châteauneuf.

Haut de la page