Danse-théâtre

Langue française

Première à Avignon

Accès PMR

Climatisation

Gradins

Fauteuils

Éco-affichage AF&C

La Belle et la Bête

Durée : 55min
du 7 au 31 July - Relâches : 12, 19, 26 July

à 18h30

CENTRE (THÉÂTRE DU)

Réservations

+33 (0)6 58 64 33 88

  • Abonné12 €
  • Plein tarif17 €
  • Enfant (- de 18 ans)10 €
  • Réduit (-25 ans) 12 €
  • Jeune abonné.e 12/25 ans - 25/31 juillet 10 €

Moyens de paiement acceptés

        


Lieu

CENTRE (THÉÂTRE DU)

13, rue Louis Pasteur
84000 - Avignon

Nom de la salle : Théâtre du Centre
Nombre de places : 49

Localiser sur la carte

Résumé du spectacle

Une jeune femme prénommée Belle se sacrifie pour sauver son père, condamné à mort pour avoir cueilli une rose dans le domaine d’un terrible monstre. Contre toute attente, la Bête épargne Belle et lui permet de vivre dans son château. Belle s’aperçoit que, derrière les traits de l’animal, souffre un homme victime d’un sortilège.
Cette création allie l’univers du conte et de la danse contemporaine et hip-hop pour donner une nouvelle lecture du récit de madame de Beaumont. La Belle et la Bête nous parle de la rencontre : le jeu des apparences et du regard de l’autre, la découverte et l’éveil de soi.
La Belle et la Bête est une ode à la sensualité, à l’amour et au respect.

Sensualité et Sexualité. Des préoccupations au centre de nos relations sociales. Ces rapports humains nous font vivre, ils nous obsèdent, ils nous transcendent. Les corps respirent, transpirent. Les corps offrent, les corps reçoivent et demandent. Les corps sont le creuset de toutes ces énergies qui nous rendent vivants. Encore faut-il pouvoir les cultiver ces énergies, ces émotions si nécessaires.
Comment permettre à nos corps de vivre nos émotions dans nos sociétés puritaines, où un ordre moral veut s’imposer ? À vouloir tellement les contraindre avec un zèle et une autorité terrifiante, les corps ne vivent plus ou vivent n’importe comment. Alors n’est-il pas urgent de libérer les pensées et d’accepter la diversité tout en s’attaquant aux causes d’un mal être corporel flagrant ?
Les énergies corporelles ne circulent pas librement entre les êtres parce qu’on ne veut pas donner aux plus jeunes les outils pour qu’ils puissent se comprendre, comprendre l’autre et ainsi créer des relations bienveillantes et épanouissantes.
Le conte de La Belle et la Bête nous explique que la libre acceptation est une condition fondamentale et que le respect et l’entente mutuelle sont nécessaires à l’épanouissement d’une sensualité et d’une sexualité saines.
Alors, avant de brandir les épouvantails de toute sorte et de déclarer avec autorité la liste des interdits, il est temps de montrer à nos enfants que les relations humaines sont belles, que la sensualité et la sexualité sonts belle, quand elles se vivent avec respect, librement. Que les rapports entre les êtres sont beaux quand ils sont entrepris dans l’unique objectif du bonheur, du plaisir et du bien-être.


Interprètes / Intervenants

  • Chorégraphe : Marguerite Chaigne
  • Interprète(s) : Marguerite Chaigne, Louise Corcelette, Anthony Mezence


Compagnie de l'Echauguette2-1062730

Coproduction : Rouge Indigo
Coproduction : Saint-Rémy-lès-Chevreuse

Création 2019-2020 en résidence à l’Espace Jean Racine de Saint-Rémy-lès-Chevreuse.


Contactez-nous

Site internet Facebook
Haut de la page